Homily of Mgr Donat Chiasson

donatMgr Donat Chiasson, archevêque-émérite de Moncton
« Je salue l’Église de Dieu qui est à Bathurst!

Je salue, en particulier, la présence visible des jeunes qui ont voulu participer activement à cette fête.  A special greeting to the World Youth Day crew! You are the light of the world, vous êtes le sel de la terre! »  Et les jeunes ont été invités à proclamer: «We are the light of the world! Nous sommes la lumière du monde!»

«Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie!


Les jours de joies exubérantes, en Église, se font plutôt rares de nos jours.  Une raison de plus pour bien goûter ce jour-ci.»

“Sixty years ago when Bishop Camille-André LeBlanc was ordained for this Diocese, it seems to us now that the Church then was very alive.  What a series of changes we have lived in sixty years!  And in the eyes of many, changes are viewed as losses.  In the daily conversation, we hear that we have lost faith, morality, discipline, and even hope in the future.  In the forties, we were in control”.

Ce que nous vivons en Église ressemble beaucoup à l’exil qu’a vécu le Peuple de Dieu après un temps de grande prospérité.  Le prophète Daniel disait :  «Seigneur, nous sommes devenus le plus petit de tous les peuples, et aujourd’hui nous sommes humiliés sur toute la terre à cause de nos péchés.  Accueille-nous, avec notre âme brisée et notre esprit humilié».

We realize that we do not have the full control on things.  As the Prophet wrote: “And now with all our heart we follow you, we fear you and seek your presence”.

En traduisant pour notre temps, nous pouvons y voir une invitation à entrer, de bon cœur, dans le Mystère pascal.  Jésus nous a montré que le chemin de la gloire passe par le dépouillement de la croix.

L’Épître à  Timothée, que Mgr Valéry a choisie pour cette messe, jette une lumière d’espérance sur ce que nous vivons :  «Car Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte, non pas à cause de nos propres actes, mais à cause de son projet à lui et de sa grâce.»

Voilà pourquoi nous pouvons dire : «Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie!»  Une joie qui ne vient pas de nos réalisations, mais qui vient du projet de Dieu sur son Église et de sa grâce. The joy of this day does not come from our own accomplishments. It is a gift from God, a fruit of the Resurrection of Jesus, and we can say in all truth, truly, this is the Day that the Lord has made!

Bientôt, Mgr André Richard, comme président de cette célébration, va imposer les mains sur la tête de Mgr Valéry.  Et pendant toute sa vie, il est invité à ne pas laisser dormir ce don qui lui est fait aujourd’hui :

«Je te rappelle, écrit Saint Paul à Timothée, que tu dois réveiller en toi le don de Dieu que tu as reçu quand je t’ai imposé les mains.»

Lève-toi, peuple de Dieu qui es à Bathurst, ne laisse pas s’endormir le don de Dieu. A worthy reminder is offered to all of us tonight “I am reminding you to fan into a flame the gift that God gave you when hands were laid on you!”

Si l’on en juge par ses expériences d’éducateur et de prêtre, Mgr Vienneau arrive bien équipé pour accomplir la mission que l’Église lui confie.  Il ne vient pas surtout vous dire quoi faire.  Il vient pour être votre entraîneur et il a besoin de vous.  Bishop Valéry does not come to you as a referee.  He comes to you as your coach.  The coach calls forth what is best in every member of the team.  Il croit dans le rôle des prêtres, des personnes consacrées, des laïcs, hommes, femmes et jeunes dans notre Église.

Je vous donne un conseil d’ami :  Aidez-le à prendre quelques jours de repos de temps en temps.  De lui-même, il est tenté de mener toujours plus de projets qu’il y a d’heures dans une journée.

Oui, ce jour est un jour de joie!  These walls have resounded often under the enthusiastic slogan :  GO, TITANS, GO!  Now is the time to teach them a new lesson. Let them hear,  “COME, HOLY SPIRIT, COME!”

Et toute la foule a repris le cri :  «COME, HOLY SPIRIT, COME. VIENS, ESPRIT-SAINT,  VIENS!»